Contactez nous : contact@libertybnb.fr

Nouveau sur Airbnb : la charte contre le racisme.

noticia9515h

Airbnb va de l’avant et fait signer dès le 1er Novembre la charte « L’engagement de la communauté » à ses milliers d’utilisateurs.

Vendredi 28 et samedi 29 octobre, les millions d’utilisateurs du site ont reçu un mail intitulé « Discrimination et sentiment d’appartenance : ce que cela signifie pour vous ». Le message annonce aux hôtes et/ou invités en quête de logement la création d’un « engagement de la communauté ».


J’accepte de traiter tous les membres de la communauté Airbnb avec respect, sans préjugé et sans distinction de couleur de peau, religion, origine nationale, origine ethnique, handicap, sexe, identité de genre, orientation sexuelle, ou âge.


Comment accepter l’engagement ?

Le 1er novembre ou ultérieurement, l’engagement s’affichera lors de votre connexion ou à l’ouverture du site web d’Airbnb, de l’application mobile ou de l’application pour tablette. Vous serez automatiquement invité à l’accepter.

Que se passe-t-il si je refuse l’engagement ?

Si vous choisissez de le refuser, vous ne pourrez plus héberger de voyageurs ni réserver sur Airbnb, et vous aurez la possibilité d’annuler votre compte. Lorsqu’un compte est annulé, les voyages déjà réservés sont également annulés. Les réservations sont impossibles, tout comme l’accueil de voyageurs . Cependant, Airbnb a laisser la possibilité de continuer à consulter les annonces Airbnb.

Précisions pour les États-Unis!

L’engagement proposé par Airbnb comportera des particularités aux États-Unis. Il sera spécifiquement interdit aux hôtes américains de « refuser un voyageur à cause de sa race, de sa couleur de peau, de son origine ethnique, de son origine nationale, de sa religion, de son orientation sexuelle, de son identité de genre ou de sa situation familiale ». Une étude des chercheurs de Harvard publiée en 2015 démontrait que les voyageurs avec un nom à « consonance afro-américaine » ont 16% de chance en moins de voir leur demande de location acceptée, par rapport à la moyenne. Plusieurs cas de refus racistes ont déjà été rapportés aux États-Unis, notamment celui d’un hôte ayant justifié le refus d’une réservation ainsi : « Je déteste les nègres ».

Face à ce constat Stefan Grant, un jeune entrepreneur, a décidé de créer la plateforme Noirbnb, qui sera officiellement lancée en décembre prochain.


Pour toutes questions ou autres astuces, retrouvez nous aussi sur FacebookInstagram et notre site Libertybnb.